On règle ses comptes en famille au Ductac !

Écrit par  Frederique VANANDREWELT 08 OCT 2017
Retrouvez un nouveau rendez-vous savoureux avec la troupe Culture Émulsion qui s’attaque cette fois encore à une comédie culte : Un air de famille.
Quoi de mieux qu’un repas familial pour régler ses comptes, déballer des vérités et soulever des non-dits ? De joutes verbales en répliques décapantes : une pièce qui se délecte, pour un moment de détente et de rires en compagnie d’un casting de personnages haut en couleur !
 
« A quoi ça sert de garder un chien paralysé comme ça ? 
C’est décoratif comme un tapis mais vivant. »
 
Un grand classique à (re)découvrir 
Devenue incontournable après son adaptation au grand écran par Cédric Klapisch en 1996, cette pièce écrite et créée à Paris en 1994 par le couple Jaoui - Bacri, épinglait avec un humour féroce les travers de la société des années 90.
C’est le repas hebdomadaire d’une famille ordinaire : la mère,  sa fille Betty,  ses fils Henri et Philippe et sa belle-fille Yolande. Mais «  Au père tranquille », ce vendredi-là est différent. L’anniversaire de Yolande, le départ de la femme d’Henri, le passage à la télévision de Philippe sont autant d’événements qui vont exacerber les oppositions et les rancœurs sous le regard de Denis, le garçon de café.
 
Une comédie « acerbe », comme on les aime !
Mathilde Monnot a donc relevé ce nouveau défi en réalisant la mise en scène de ce nouveau spectacle. Elle nous raconte comment tout à commencé…
 
Il n’est pas simple de reprendre une comédie de mœurs ayant marqué son époque. Le propos de la pièce vous semble-t-il toujours d’actualité ?
MM : A mon avis, le thème de la pièce et les problèmes soulevés sont toujours valides, et le seront encore tant que les dîners de famille existeront… Dans cette pièce, chacun peut voir apparaître  des personnes de son entourage, des situations vécues,  voire se reconnaître soi-même, à travers les personnages et sujets de discorde évoqués. 
 
Depuis combien de temps travaillez-vous sur ce projet ? 
MM : Nous avons commencé les sélections des artistes au printemps dernier, afin que chaque acteur revienne fin août en maîtrisant son texte. Les répétitions ont commencé au retour des vacances, dont une résidence de quatre jours pendant le long week-end de l’Eid.
 
Il faut aussi avoir du courage pour reprendre les rôles attachés à des comédiens aujourd’hui consacrés  comme Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri bien sûr mais aussi Catherine Frot ou Jean-Pierre Daroussin… Qui sont les comédiens à l’affiche de cette nouvelle pièce et comment les avez-vous choisis ?
MM : Comme tous les ans, vous retrouverez dans la pièce les « permanents » de Culture Ėmulsion que vous avez déjà vus lors du Dîner de cons et du Dîner d’adieu (Stéphane Brismontier, Justin Dierckx de Casterle et Nadia Lorenzon). Mais la nouveauté de cette année, c’est que nous avons décidé de faire passer des auditions aux élèves de notre école de théâtre, en vue de trouver les acteurs idéaux pour incarner Yolande, Denis et la mère (Pauline Malard, Nicolas Levron et France Weyl).
 
Avez-vous rencontré des difficultés lors de l’adaptation de cette pièce ?
MM : L’adaptation au cinéma d’un « air de famille » est un long métrage qui a marqué les esprits. La plus grande difficulté a été de rendre une pièce où chaque acteur colle à son personnage sans parodier le film… En effet, ce qui fonctionne visuellement à l’écran n’est pas forcément adapté à une mise en scène théâtrale et vice-versa.
 
Comment la définiriez-vous ? Comédie ou drame ?
MM : Comédie acerbe. Sous-couvert d’humour, cette pièce touche à beaucoup de sujets sensibles. On rit, jusqu’au moment où l’on se rend compte de la véracité des propos et de la justesse avec laquelle nous sommes tous visés. Et à ce moment là…on en rit encore plus ! 
 
Merci donc à Mathilde qui nous met l’eau à la bouche et nous invite à un dîner que l’on sait déjà irrésistible. Et rendez-vous au Ductac les 18 et 19 octobre prochain pour un grand moment de plaisir partagé !
 
Un air de famille par la troupe de Culture Emulsion
Les 18 et 19 octobre 2017 à 20h30
Ductac, Mall of the Emirates
Ticket : 195 AED
Ticket abonnés : 145 AED
 
N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du jeudi pour recevoir toutes nos actus avant le week-end !
 
       Petites annonces
 
 
Dernière modification le mardi, 10 octobre 2017 13:22
  1. Les + lus
  2. Les + récents