Spécial Ramadan : à vos recettes marocaines !

Écrit par  Johara Erraoui 13 JUIN 2017
Dernière ligne droite. On va bientôt entamer la quatrième semaine de Ramadan. Et pour les jeûneurs comme moi, l’excitation et l’anxiété du début ont laissé place à une certaine routine.  Mais à la tombée de la nuit, c’est toujours avec plaisir de se retrouver en famille ou entre amis, pour partager un iftar longuement préparé et bien trop souvent gargantuesque.
 
Qu’on se le dise, Ramadan n’est pas qu’une affaire de nourriture même si, durant cette période, je ne parle et ne pense qu’à ça. L’espace d’un mois, je deviens une foodista pour le bonheur de ma petite tribu. Exit, la mode sur Instagram et vive les hastags #food #cooking #recipe #foodie… Je navigue sur les sites de cuisine à la recherche de nouvelles recettes qui impressionneront la galerie. Oui, je deviens la Master Chef de ma cuisine, enfin il y a un peu d’ironie là-dedans.
 
Bizarrement les heures de préparation passées en cuisine ne me découragent pas… Au contraire, j’éprouve un certain plaisir à concocter des petits mets délicieux, variés et équilibrés pour un iftar « presque parfait ». Et de la créativité, il en faut ! Il ne faut pas lâsser ou fâcher les petits ventres affamés. Et les enfants, en rentrant de l’école, sont les premiers à me questionner « Qu’est-ce-qu’on mange ce soir ? ». Bien qu’ils ne jeûnent pas, ils sont contents de manger de la « fun food » qui reste néanmoins toujours saine…tout est question d’équilibre.
 
Je précise tout de même, ce n’est pas l’orgie de nourriture tous les soirs. Je déteste le gaspillage et me retrouver avec 5 kilos en trop à la fin du mois… non merci ! Surtout que les iftars marocains ne sont pas réputés pour être très « balance friendly ».  Bon, trêve de blabla… car après tout c’est un article « recettes ».
Je vous présente donc deux recettes marocaines incontournables des tables ramadanesques, à consommer tout de même avec modération.
 
L’inévitable Harira
C’est une soupe à base de féculents que l’on déguste à la rupture du jeûne, accompagnée de dates et de chebakia (une douceur à base de graines de sésame et de miel).
 
Ingrédients
  • 200 g de cubes de viande 
  • 200 g de pois chiches (trempés la veille. J’enlève aussi la fine peau)
  • 100 g de lentilles
  • 1 petit oignon émincé
  • 200 g céleri émincé 
  • 50 g persil
  • 50 g coriandre
  • 1 cube de bouillon (optionnel)
  • Épices : 1 c. de sel, 1 c. de poivre, 1 c. de gingembre, ½ c. de cannelle, 1 c. de curcuma, ½ c. de safran
  • 3 cuillères à soupe d’huile végétale
  • 1 litre d’eau
  • 3 grosses tomates
  • 3 cuillères à soupe de farine + 120 ml d’eau
  • 2 cuillères à soupe de tomate concentrée + 120 ml d’eau
  • 3 cuillères à soupe de vermicelles
 
Préparation
 
Étape 1 :
- Dans l’autocuiseur, ajoutez : l’huile, la viande, l’oignon, les pois chiches, les lentilles, le céleri, la coriandre et le persil, les épices.
- Remuez et laissez revenir quelques minutes.
- Ajoutez l’eau et le bouillon et laissez cuire environ 1 heure.
 
Étape 2 :
- Épluchez les tomates et passez-les au mixer. Réservez.
- Dans un petit bol, mélangez la farine et l’eau. Réservez.
- Dans un autre petit bol, mélangez le concentre de tomates et l’eau. Réservez.
 
Étape 3 :
- Lorsque la viande est cuite, ajoutez la purée de tomates, la tomate concentrée et le mélange de farine à l’aide d’une petite passoire.
- Mélangez bien pour éviter que la farine coagule. Laissez cuire environ 20 minutes en remuant de temps en temps.
- Ajoutez les vermicelles 5 minutes avant la fin de cuisson.
- Ajoutez un filet de citron avant de déguster.
 
Baghrirs ou crêpes aux milles trous. 
Entre la crêpe et le pancake mais avec une multitude de trous, d’où son nom. 
 
 
Ingrédients
  • 2 « cups » de semoule très fine
  • 1 « cup » de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 cuillère à soupe de levure boulangère 
  • 1 sachet de sucre vanille
  • 1 pincée de sel
  • 4 verres d’eau tiède
Préparation
- Dissolvez la levure boulangère dans un peu d’eau. 
- Dans un mixer, mettez tous les ingrédients secs puis ajoutez la levure préalablement dissoute et l’eau. Mixez pendant quelques minutes. 
- Versez la préparation dans un grand bol et laissez reposer pendant 20 minutes. 
- Dans une poêle anti-adhésive (j’en garde une spéciale baghrir), la cuisson se fait sans huile ni beurre, versez une petite louche de pâte. A l’apparition des multiples trous, retirez la crêpe. A noter que la crêpe ne cuit que sur une face. 
- Servez le tout accompagné de miel et de beurre.
 
Bon appétit !
 
N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du jeudi pour recevoir toutes nos actus !
 
       Petites annonces

 
Dernière modification le mercredi, 14 juin 2017 08:20
  1. Les + lus
  2. Les + récents