Le printemps est là, et même si la notion de "saisons" est toute relative à Dubai, où les températures descendent rarement en-dessous de 20°C et où on mange de tout, tout le temps ; nous sommes allées tester la nouvelle carte de Reflets par Pierre Gagnaire, lancée ce mois-ci!

Le restaurant, situé à l’Intercontinental de Festival City, a été élu "Best restaurant in Dubaï" il y a quelques semaines lors de la remise des BBC Good Food Awards 2015 – une autre bonne raison pour découvrir (ou redécouvrir !) ce lieu qui a été inauguré il y a déjà six ans par Pierre Gagnaire, chef français triplement étoilé.

La salle décorée dans les tons roses dégage une atmosphère feutrée et chaleureuse, on décide de prendre un premier verre en terrasse : la légère brise qui provient de la crique se prête plutôt bien au thème du nouveau menu et nous plonge quasi instantanément dans une ambiance printanière. Il faut dire qu’avec les trombes d’eau qui se sont abattues sur Dubai ces derniers jours, on se serait presque crues de retour en France pendant les giboulées de mars… les palmiers en plus !

On profite encore un peu de la vue sur la skyline illuminée avant de s’installer à l’intérieur.
La salle est déjà presque pleine et les plats qui circulent sous nos yeux nous mettent en appétit. Le personnel de salle, qui compte plusieurs Français, est à la fois pro et détendu et nous fait quelques recommandations.
Au final, on se laisse tenter par le ris-de-veau, le foie gras, la langoustine, la tourtière de pigeon… et on prévient le serveur que le dessert suivra certainement !
Certes, cela peut paraître beaucoup, mais on a tenu à partager un maximum de plats pour pouvoir mieux vous en parler…et on n’est pas très raisonnables de nature ! 


Chaque plat arrive accompagné d’une farandole de petites assiettes et les produits sont généralement travaillés de plusieurs manières : la langoustine, par exemple, est servie en tartare ; en mousseline ; en spring roll et en bisque. Le ris-de-veau est accompagné d’asperges vertes de Pertuis, qui annoncent le printemps. Le foie gras est préparé poêlé ; en copeaux ; en terrine enrobée de chocolat Dulcey : les mélanges sont étonnants, innovants.
Le tout est sublimé par les vins recommandés par le sommelier Français.

Avec toutes ces saveurs qui explosent en bouche, les gourmands se régaleront et les amateurs reconnaîtront la patte Pierre Gagnaire, reproduite d’une main de maître par le chef belge François-Xavier Simon, qui fait d’ailleurs une apparition en salle pour flamber une cannette des Dombes.

Difficile à croire, mais après tout ça il nous reste encore un peu de place pour le dessert, alors on se laisse tenter par le soufflé exotique aux fruits de la passion (on se rassure en se disant qu’un soufflé, c’est ultra léger, surtout quand c’est aux fruits). Finalement, on a beau essayer de se donner bonne conscience, il n’y a pas que de l’air dans un soufflé et, en plus, celui-ci est accompagné d’un vacherin vanille/mangue et de beignets à la banane. On commencera le régime… demain !

Avec tout ça, on fait une véritable immersion dans la gastronomie française comme on l’aime : subtile, généreuse, riche en saveurs…

Au moment de partir, le serveur nous présente une petite infusion de départ et nous propose d’en deviner les huit ingrédients – rituel qui, nous explique le directeur de salle, français lui aussi, se pratique dans tous les restaurants Pierre Gagnaire à travers le monde. On a beau dire qu’on est très fort à ce jeu-là et qu’on pratique les dégustations à l’aveugle depuis nos jeunes années (qui n’a pas joué à « Devinez l’aliment » et piégé ses amis en leur faisant déguster de la moutarde ?), on a bien du mal à distinguer tous les éléments : citronnelle, miel, romarin, verveine… Tout ce qu’on sait, c’est que c’est très rafraîchissant… et qu’on reviendra !



Le restaurant est ouvert du lundi au samedi à partir de 19h.
Pour toute information ou demande de réservation, c’est ici.

Article écrit par Vanessa Richard
Blog : Miettes de voyage

 

La rédaction de dubaimadame a eu le plaisir de passer une soirée toute en détente et en bonne humeur, au Bistro des Arts, véritable temple du bon vivre et du bien manger, à Marina.
En bonnes épicuriennes que nous sommes, nous avons donc testé la « soirée raclette », le nouveau rendez-vous montagnard du Bistro des Arts !

Un mercredi soir au Bistro des Arts…

20h : après avoir hésité à prendre notre voiture (pas trop longtemps quand même : une raclette sans vin n’est pas une raclette !), nous avons donc embarqué à bord du bateau navette de la Marina, direction la station Marina Mall…

…10 min plus tard : nous sommes arrivées aux pieds de « The Address ». En bas de la tour, niché derrière une devanture mystérieuse, on entend déjà les rires et les « tchin » des clients sur fond de bonne musique française.
Nous sommes alors chaleureusement accueillies par Julien, co-owner du restaurant. On nous invite à rejoindre une table à coté d’une grande tablée où l’ambiance est déjà conviviale. L’espace est agréable, mélangeant métal, cuivre et bois. On entend surtout parler français mais pas que… !

20h30 : nous prenons le temps d’observer le décor, authentique mais raffiné, digne d’un véritable bistrot des seventies ! On s’imagine bien à Paris après une longue journée de travail hivernale à refaire le monde, en couple ou entre amis…quand quelque chose vient chatouiller nos narines… Mmmm ! La douce odeur du fromage qui fond dans des chauffe-raclettes traditionnels trônant sur le buffet du bar. Bon, on y va ?

On s’empresse de rejoindre nos camarades gastronomes, l’assiette à la main. On se regarde, on se demande en même temps « Si l’assiette est assez grande ? », on en rit.
Nous nous retrouvons devant le buffet : les pommes de terre mijotent dans une immense casserole au parfum de romarin ; on retrouve plusieurs types de charcuterie, les assiettes de jambon de porc sont amenées à la demande, sur les tables ; le fromage cuit tranquillement pour le plaisir des gourmands.
Enfin, un plat de tartiflette réussit même à nous faire de l’œil en fin de parcours, oui promis « Une seule cuillère ».  On finit quand même par prendre une feuille de salade pour « Mettre du vert dans l’assiette ».

21h30 : finalement, on se surprend nous aussi à refaire le monde en dégustant un premier verre de vin, puis un deuxième…pour finir la raclette quand même !
Le serveur nous propose une part de tarte aux myrtilles en dessert : on se remémore tout ce qu’on a mangé pendant les fêtes…quand le serveur ajoute « Nous vous offrons une chartreuse en digestif ? » 
« Est-ce vraiment bien raisonnable ? » Pas franchement, mais on accepte avec plaisir, histoire de finir le repas sur une note sucrée.
On file digérer sur la terrasse… 

22h : une légère brise vient nous bercer sous les lumières de la marina…
Les deux owners Julien et Jonathan prennent le temps de passer auprès de chaque table pour discuter avec leurs clients…On se sent un peu comme à la maison !
L’occasion pour nous d’échanger avec eux : on parle de leur rencontre, la naissance du Bistro des Arts, leur amour du terroir français, le choix de leurs produits, leur réelle envie de privilégier la qualité à la quantité…le tout en restant accessible à tous.

23h00 : nous ne savons pas vous, mais nous on n’a pas vu le temps passer…
Il est temps pour les dubaimadames de rentrer se coucher afin d’être en forme pour vous concocter une semaine « aux petits oignons ».


Alors...Bilan ? 

Nous sommes conquises vous l’aurez compris…pas seulement parce que nous avons (super) bien mangé mais aussi et surtout parce que nous avons découvert un lieu authentique où le partage et la simplicité règne. Bref, tout ce qu’on aime ! 

 




Les « raclettes evening » : tous les mercredis soirs jusqu’au mois de mars, entre 20h et 22h.

Formule à 245 aed/personne
Buffet + vin chaud + pichets de vins (rouges et blancs) et un shot de chartreuse compris.
La soirée raclette, comme si vous y étiez c’est ici.

Menus et plats à la carte + plats du jour, disponibles tous les autres jours de la semaine.
Le détail de la carte, ici.
Pour toute information et demande de réservation, ici.

 




 

Situé en plein cœur de Dubai Marina, The Address, nouvellement ouvert, propose un large éventail de mets français à travers sa brasserie française « Rive Gauche ». Régalez-vous avec des plats typiques comme les escargots ou le bœuf bourguignon. C’est le mois de la passion, alors dubai madame vous propose de surprendre votre amoureux !


La Vie en Rose

Laissez vous inspirer par la France pour la Saint Valentin. Réservez une table durant le mois de février à la brasserie française, Rive Gauche et profitez d’un voyage inoubliable à travers les saveurs hexagonales. Un menu romantique de 3 plats incluant les boissons pour 280 AED par personne.

Tous les jours, excepté le dimanche de 18h à 0h

Le jour de la Saint Valentin, profitez d’un menu exclusif, seulement disponible à cette occasion, incluant boissons et cadeaux exceptionnels pour lui et elle, un chèque cadeau pour le spa et des chocolats pour la somme de 700 AED.

Dimanche 14 février de 19h à 23h30


CONCOURS
dubai madame en partenariat avec The Address, Dubai marina, est heureux d’offrir à l’un de ses membres un dîner pour 2 le soir de la St Valentin.

Dépêchez-vous et répondez simplement à la question postée dans votre espace membre et envoyez votre réponse à l’email suivant en spécifiant « CONCOURS LA VIE EN ROSE » :



Tel : 04 436 7777  
Email :

  1. Les + lus
  2. Les + récents