Billet d'humour : Take care of yourself !

Écrit par  Sophie P. 07 JUIN 2017
Qui n’a jamais rêvé d’avoir une autoroute de temps libre devant soi ?! Exit le tic-tac dans la tête, terminado le rétro planning plus chargé que celui d’un candidat à la présidence… A nous le crédit d’heures qui prend un air de fête comme des petites bulles dans une coupette… comme la promesse d’une tartiflette, après trois mois de diète !!!
 
Mon mari en voyage d’affaires, mes enfants chez leurs grands-parents au grand air… je n’avais plus qu’une envie, une idée : réaliser tout ce que je n’ai jamais le temps (ni l’énergie) de faire… Ne penser qu’à MOI ! Mouâââââ !
Tous les conseils de professionnels de la santé et de la beauté, que j’avais dans un coin de ma tête stockés, je voulais les expérimenter… Tous ces soi-disant trucs /« tips » qui sont censés vous optimiser autant sur la forme que sur le fond… je voulais les tenter !
 Prendre soin de moi, me bichonner, m’écouter, me dorloter, me gâter : voilà à quoi je voulais consacrer ces cinq prochains jours qui m’étaient entièrement dédiés !

Très vite la liste de mes envies se rallonge ; soins à la personne (gros job !) ; rattrapage culturel (livres/spectacles/cinés/expos… oui le rêve fait aussi partie de mes futures activités !) ; sport (ou comment croire que l’on va se sculpter en 5 jours ?) ; méditation (quésako ?!) ; relation amicale (j’ai encore des amies ?)

Jour un 
Premier kif : pas de sonnerie (bon, la vérité, j’ouvre un œil de toute façon à la même heure, vieux réflexe Pavlovien) ; mais dès le réveil j’ai du boulot : j’ai lu qu’il fallait prendre le temps de s’étirer comme un petit chaton, très bénéfique pour les tensions !… et hop un frugale petit-déjeuner, pour plus rapidement sur mon elliptique sauter. 45 minutes de sport et optimisation du temps avec visionnage de séries/replay etc.
 
S’en suit une petite douche bien méritée, avec au programme tous les soins à laisser poser (car en temps normal, même trois minutes nous semblent une éternité) et vas-y que je me gomme le corps genre nettoyage de printemps ; que je m’occupe de l’hydratation et des capitons (je me tape au passage un tuto pour apprendre les gestes désincrustants, stimulants et autre adjectifs en « ant ») ; que je bichonne mes cuticules  et en même temps… laisse poser le masque qui me fera une chevelure de rêve (manquerait plus que j’aie la peau douce et nette et un cheveu cassant et sec comme une balayette -;)

12h30 : Déjà ?????!!!!!!!
Oh la la je suis stressée…je ne vais pas avoir le temps de tout enchainer.
Bon je vais méditer : alors s’asseoir, fermer les yeux et c’est parti pour la pleine conscience… (oui enfin c’est surtout parti pour le bombardement d’idées : Comment vais-je réussir à caser tout ce que je me suis listé ?) Rationnellement, je ne vais pas arriver à lire le dernier Goncourt de l’année, me repulper, me réhydrater, me sculpter et me cultiver en voyant toutes les expos d’actualités… Oh merde je stresse, ce n’est pas bon ça… je vais stocker du gras !!!
Pas le temps de planifier un déjeuner. Je mange vite fait, et je cours au Grand Palais… merde déjà 16H30 et j’ai pas fait le quart de ce que je voulais : c’est déjà l’heure de voir une copine pour un café. A peine le temps de me plaindre de mon planning surchargé… que je me retrouve dans une salle de ciné où je me gave de popcorn en piquant du nez !

22h30 : Je rentre chez moi pour me coucher…
Oh la connasse !!! Avant de rejoindre les bras de Morphée (la divinité hein, pas un amant, trop crevée !) j’allais oublier d’hydrater mes cuticules… La boulette !!! (le faire au moins deux fois par jour sinon cela ne sert à rien) Idem pour le palper rouler… et encore une demi-heure de chantier!


Je vous la fais courte : les 4 jours suivants sont les mêmes…en pire ! Avec en plus quelques petits aménagements : comme intervertir mon dressing d’hiver par celui du printemps (gros épanouissement perso parait-il !?) et au passage, trier, jeter, donner, classer.

La réalité me tombe sur la tête comme le couperet sur le cou de la pauvre Marie Antoinette, je ne suis pas la réincarnation de Wonder Woman ! Constat amer : le manque de temps ne serait pas le seul critère ?!!! Malgré cet auto-centrage où je me sens comme une toupie, à en chopper le tournis, toujours ce sentiment de courir à un rythme effréné pour au final : ne pas y arriver !

C’est la cuticule sèche et la peau d’orange revêche, que je compte les minutes qui me séparent du retour de ma tribu… finalement s’occuper des autres c’est peut-être ça le Salut -;)

Sophiecomédienne, continue de nous faire rire depuis Paris à travers ses billets d’humour inspirés des péripéties d’une famille d’ex-expat à Dubai.
Céline, illustratrice et maquettiste, met ses mots en dessin et en couleur depuis Johannesburg. (celineinthesand.wordpress.com)

N’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du jeudi pour recevoir toutes nos actus !
 
       Petites annonces

 
Dernière modification le lundi, 12 juin 2017 06:46
  1. Les + lus
  2. Les + récents